vendredi 18 novembre 2016

Le demarreur est mort aussi !

On a regarde et remplace le système de contact mais une fois de plus le moteur ne s est pas mis en route; démontage de l álternateur pour y voir plus clair, demontage du démarreur après avoir constaté qu'un des cables était cramé et on a trouvé le démarreur complètement décédé ! Brùlé !
Bon faudra aller chercher cela aussi !
Heureusemement que le port ici ne me coûte rien !
Agustin m a fait un peu peur en me signalant que le bateau n'était pas en sécurité au cas ou des vents du sud viendraient cet hiver et qu'il y aurait lieu de le bouger de place et d'augmenter les corps morts en puissance.
Ce soir, comme tous les vendredis désormais, je vais au petit hôtel pas cher tout pr`s
Ceci me permet de prendre ma douche hebdo et également de recharger mes appareils, ceux qui restent !

jeudi 17 novembre 2016

On ne me changera pas

Ce matin , je prepare mon annexe pour venir a la cale et evidemment, comme de bien entendu, j oublie mon sac sur le pont de Manapany;comme j'avais deja remonte l annexe sur la cale vu que la maree montait, il m aurait fallu une demi heure pour faire demi tour:
Je me suis dit : tant pis, on va aller voir si mon ordi est repare et puis on ecrira nos mails tranquilos.
L ordi n est pas repare on saura quoi ndemain 1
En ce qui concerne le moteur cela avance bien mais maintenant ce sont les amperes des batteries qui sont insuffisantes pour le demarrage. Mon bon camarade Agustin a demonte une des batteries et tranfere celle ci sur son bateau pour recharger.
On verra cela ce jourd'hui 1

lundi 14 novembre 2016

espoirs

Panne, cnest ni co sa

On a deja trouve une partie de la panne et le contact fonctionne le prechauffage aussi mais pas le demarreur: Je dois aller chercher un nouveau demarreur aui possede les trois fonctions.
J' ai mis mon pied dans l eau par hasard et elle est bonne 23 degres me dit on! Bientòt, je vais pouvoir prendre un bain .
Tout doucement, je m organise: Je viens de faire une prise de sang au labo juste a còte' , c est tres pratiaue pour moi
Hier j ai pris une sardine en mettant ma ligne a l eau, je n en ai jamais vu une pareille : 22 cm , j en ai fait mon souper
Arnold et Martine sont a Arrecife et Wilfried va arriver le 2 decembre. il me ramene le banc de mon annexe: Mais Arnold repart vers la Graciosa et Wilfried partira 20 jours a la Graciosa itou :
FGaudrait aue je sois repare pour m y rendrte aussi

lundi 7 novembre 2016

Tres tres complique

Comme vous le voyez, je n ai pa reussi a utiliser mon ordi car des lettres manquent, je ne sais pourquoi faudra voir ca avec Sam !
En mettant mon moteur en marche, j´ai reussi a cramer le cable d alimentation et la boite de changement de batterie. Donc, je suis immobilise pour l instant , heureusememt, mon ange gardien de Puerto del Rosario s est manifeste par la personne de Agustin , le meme qui m a place un coffrs juste apres mon depart, en juin dernier. agustin a demonte la boite litigieuse et m a recommande d aller en chercher une autre dans un magasin qu il connait. apres, me dit il , on verra
J ai tendance a croire, malgre mon scepticisme notoire, autant qu invetere, qu Agustin n est pas la par hasard !

mercredi 2 novembre 2016

Fuerteventura

Apres bien des peripeties telles qu il n en arrive qu a moi, ñe voila enfin rendu a Puerto del Rosario ou j'ai retrouve Manapany, en bon etat, encore que....une des amarres amarree au coffre etait cassee,(heureusement qu il y en avait 2, et ma canne a peche que j'avais laissee sur le pont s' est brisee net au deuxieme poisson. Ce n'etait pas qu il fut si gros, mais laisser une canne sur le pont pendant que la temperature monte a fait qu'elle a ete recuite . Demain, je prendrai mon ordi car le qwerty ne va pas avec ma mentalite de francophone


vendredi 14 octobre 2016

Thiluric, nouveau deal

J'avais proposé à Norman d'occuper Thiluric durant cet été, Thiluric grâce auquel je suis arrivé à Belle-île après bien des aventures ! Thiluric sur lequel j'ai vécu durant 6 ans jusqu'à ce que j'achète Manapany avec Renaud et un de mes amis . ( voir : librinova : Les déboires d'un âne .
Eh bien, un accord vient d'être pris et si toutefois je vis encore, dès l'été prochain, je pourrai disposer de Thiluric à Belle-île. Il est prévu d'en partager les frais de port, ce qui ne me coûterait pas plus de 250 €.
L'ambassade de Belgique me signale avoir reçu ma nouvelle carte d'identité, donc plus rien ne me retient désormais, je compte repartir le 25 de ce mois car en effet, il commence à faire froid et j'ai envie de retrouver les 24 ° qu'on annonce sur Fuerte.

Je dois beaucoup à mes amis Sam et Caroline qui m'ont prêté ce mini appartement dont je dispose, en pignon de leur maison. J'y suis resté trois mois environ , c'est long! c'est à eux que je pense ! En outre comme nous mangions chaque jour ensemble, la charge en est d'autant plus forte.



mardi 11 octobre 2016

Je vous ai compris !

J'ai compris ce qu'en fait mon ange gardien ou ma PS voulait de moi ou plutôt ne voulait pas que je fasse ! Elle voulait que je ne parte point !
Donc, les premières tentatives de départ vers les Canaries, contrecarrées deux fois et puis, cet épisode du voleur qui m'a dévalisé mais en même temps m'a forcé de rester à Belle-île, contre mon gré... eh bien tout cela relève du miracle car, en effet, si j'étais parti, je risquais ma peau, pas moins ou tout au plus de très grandes difficultés vu que je n'avais pas les facilités de la langue aux Canaries et que je me serais très mal débrouillé avec le Sécurité Sociale de là-bas.

Encore chez Caroline et Sam à attendre que mes papiers soient en ordre pour pouvoir partir, j'ai eu un voile noir devant mon œil droit. Alarmé par la chose et malgré le fait que tout soit revenu à la normale au bout de quinze à vingt minutes, je suis allé, immédiatement, à l'hôpital où l'on a procédé à un examen clinique qui n'a rien décelé d'anormal mais l'interne de service, soupçonnant quelque chose qui pouvait être grave, m'a envoyé d'urgence à la clinique à Lorient pour y faire un scanner. Donc c'est Margely, en personne, l'ambulancier de Belle-Isle qui m'a amené là-bas.  Enfermé dans un lit cage avec interdiction d'en descendre, on m'a gardé deux jours à l'hôpital du Scorf et puis, on m'a envoyé à la clinique mutualiste où l'on disposait de tout ce qu'il faut comme moyen technique : scanner et doppler pour investiguer au mieux. Le Doppler a révélé que la carotide tribord était  bouchée à 70 %, ce qui, en l'occurrence, n'est pas  de la tarte. On ne me demande pas mon avis, d'ailleurs, que faire d'autre que de faire confiance, on décide de la date de l'intervention, dans l'urgence, toujours et c'est  un jeune chirurgien qui m'opère , le docteur Pinel.

On a opéré avec anesthésie  locale pour que je puisse me manifester de temps en temps et pour que l'anesthésiste puisse contrôler si tout était en ordre en me faisant faire des pressions des doigts sur ses mains et par des questions réponses pour vérifier que je ne perdais pas l'usage de la parole.

Retour, donc à Belle-Isle où Sam et Caroline étaient rentrés d'un séjour de vacances en Nouvelle-Zélande! Ils m'avaient demandé de garder la maison et les chats mais , le ciel en avait décidé autrement.