mardi 12 septembre 2017

Compiler le blog et en faire un livre !

Le titre serait : Manapany, la vie en mer, le Nirvana !

Les déboires d'un âne , c'était Thiluric que j'ai revendu en 2005 pour acheter Manapany, avec l'aide de mon sponsor principal, mon fils Renaud qui a pris la moitié de l'investissement à son compte. N'empêche qu'il m'a bien aidé, en même temps que Fabrice qui, quelques années plus tard, a demandé, vous vous le rappelez, sans doute, de lui rembourser sa part .

Vivre à bord est non seulement possible mais c'est une philosophie de vie que j'ai choisie et que je ne changerais pour rien au monde, elle me donne tout et d'abord, la liberté !

Mon loyer, ,en somme, reste en dessous de 100 € par mois avec l'avantage de vivre à Belle-île, et de bénéficier des charges gratuites sauf l'électricité  ( 300 €/ an )
Celui qui dit que c'est cher, aura donc tout faux et, pour ma part, je préfère consacrer du temps à l'entretien de mon bateau et à naviguer plutôt que de m'occuper d'une voiture qui forcément pollue et abîme l'environnement en prenant, sous forme de parking, la place volée aux arbres et aux parterres.

Je me rappelle qu'en Wallonie, autrefois, il y avait sur chaque grand' place une aire de jeu de balle; beaucoup de communes ont remplacé ces aires en parking, quel mot affreux, ces parkings ne représentent, pour moi, qu'un amas de tôle, même pas jolies ! Je ferais la révolution rien que pour cela !


lundi 11 septembre 2017

encore un téléphone ?

En fait, j'ai repris mon ancien qui était en attente n°0656764029
parce que, pour ne pas en perdre l'habitude, j'ai égaré mon smartphone !

Donc mon petit téléphone simplifié fait l'affaire pour l'instant !
Sur leetchy.com cela avance mais à un pas de sénateur, j'ai du y mettre un peu de ma poche pour pouvoir accéder à la phase  :Remise en route du Ebook qui était désactivé et possibilité de commander le livre papier chez Librinova qui se charge de l'expédition.

La suite c'est la commande de 50 exemplaires que je distribue moi-même ,la marge normale d'un libraire est de 35% , donc il ne me reste presque rien, des centimes...

vendredi 1 septembre 2017

Les déboires d'un âne

Le livre marche bien ! j'en ai vendu 20 sur les 25 achetés , mais cette édition est terminée !
Yen a plus ! alors....
Comme cela coûte cher , j'ai décidé, sur la suggestion de mes amis, de lancer une souscription pour la maintenance et  la réédition d'une nouvelle tranche de livres imprimés. Pour être intéressante, la somme à atteindre serait de 1500 € !
Chaque donateur de plus de 20 € aurait droit à un livre gratuit et dédicacé par l'auteur !
https://leetchi.com/lesdéboires d'un âne/

jeudi 31 août 2017

Manapany est à vendre !

Je ne trouve personne pour me le ramener à Belle-île et , comme j'ai eu pas mal de soucis la saison précédente à Fuerteventura, j'ai décidé, à contrecoeur, de m'en séparer. Encore faut-il que l'on m'en offre une somme raisonnable qui frise les 10.000 € . Sinon, cela voudrait dire qu'il faut que je garde un pied à mer aux Canaries et un autre à Belle-île en mer.

Votre vieux cachalot commence tout de même à fatiguer ! 3 ,incidents coup sur coup en moins d'un mois à Puerto del Rosario et voilà que mon assureur refuse de continuer à me couvrir ! Alors ? Que faut-il faire ?

Et voilà que je tombe sur un bateau de 32 pieds à Bell-île, un Chassiron 32 qui m'est pratiquement offert pour rien ; ceci m'incite d'autant plus à vendre Manapany et à m'offrir celui là. Sauf que , si ses voiles sont neuves, que sa coque est en parfait état,anémomètre et radar et traceur comme équipements électroniques, par contre, son pont en teck serait à reprendre ; Kesque ça veut dire :à reprendre ?

J'ai bien un pote charpentier à Lorient qui a un plan Cornu équivalent qui pourrait me conseiller mais, Wilfried, qui a un pont en teck sur son Halberg Rassy 38 m'a dit il ya quelques mois que les ponts en teck c'était sujet à soucis .

Ya Veremos !

vendredi 18 août 2017

Retour en force

Vous fûtes, certes étonnés de ne plus retrouver Charles sur votre blog préféré . C 'est que j'avais été piraté et que j avais peur que tout ne soit perdu.
Je pense que Coline, mon metteur en scène pour le blog a pu réparer cela !
Après bien des péripéties à Fuerteventura me voici, à nouveau, à Belle-île et je m'occupe activement de la remise en état de Thiluric, mon ancien bateau, actuellement propriété de Gabriel qui m'a autorisé à m'en servir pour l'été ! Je vous enverrai des photos dès que je serai au point avec l'ordinateur de Caroline, chez qui je réside, Caroline qui en fait est la femme de Sam.

Mon livre "Les déboires d'un âne " est paru ,sur papier mais, pour des raisons bassement financières , on ne l'a tiré qu'en 15 exemplaires une première fois, tous ont été vendus un second tirage de 10 exemplaires vient de me parvenir ; on peut le trouver chez Sylvain, la petite librairie de la rue Jules Simon, appelée,vulgairement, la rue des courants d'air, celle qui mène à l'embarcadère des ferrys.

Je ne vais pas dire qu'il s'arrache mais ici, où le vieux cachalot est connu il a un peu de succès. Encore faut-il que j'en assure la promotion à en parler tous azimuth, ce que je fais bien entendu !

Je ne peux pas l'envoyer car j'ai besoin de sous et la poste me prend tout le bénéfice  soit  8,5€ par envoi ! C'est une honte !

vendredi 18 novembre 2016

Le demarreur est mort aussi !

On a regarde et remplace le système de contact mais une fois de plus le moteur ne s est pas mis en route; démontage de l álternateur pour y voir plus clair, demontage du démarreur après avoir constaté qu'un des cables était cramé et on a trouvé le démarreur complètement décédé ! Brùlé !
Bon faudra aller chercher cela aussi !
Heureusemement que le port ici ne me coûte rien !
Agustin m a fait un peu peur en me signalant que le bateau n'était pas en sécurité au cas ou des vents du sud viendraient cet hiver et qu'il y aurait lieu de le bouger de place et d'augmenter les corps morts en puissance.
Ce soir, comme tous les vendredis désormais, je vais au petit hôtel pas cher tout pr`s
Ceci me permet de prendre ma douche hebdo et également de recharger mes appareils, ceux qui restent !

jeudi 17 novembre 2016

On ne me changera pas

Ce matin , je prepare mon annexe pour venir a la cale et evidemment, comme de bien entendu, j oublie mon sac sur le pont de Manapany;comme j'avais deja remonte l annexe sur la cale vu que la maree montait, il m aurait fallu une demi heure pour faire demi tour:
Je me suis dit : tant pis, on va aller voir si mon ordi est repare et puis on ecrira nos mails tranquilos.
L ordi n est pas repare on saura quoi ndemain 1
En ce qui concerne le moteur cela avance bien mais maintenant ce sont les amperes des batteries qui sont insuffisantes pour le demarrage. Mon bon camarade Agustin a demonte une des batteries et tranfere celle ci sur son bateau pour recharger.
On verra cela ce jourd'hui 1